Maître Takeda Sokaku (1858 -1943):



Né en 1858 au sein du HAN HAIZU, il est d'abord éduqué selon les traditions afin de faire de lui un samouraï. Durant la guerre qui opposa l'empereur au shogun, la majorité de son clan est décimé.

En 1890 SAIGO TANOMO alors premier ministre du HAN HAIZU décida de faire de lui son héritier, il lui enseigna donc son art : OSHIKIUSHI. SOKAKU TAKEDA étant particulièrement doué, son maître le chargea de développer et d'améliorer son art pour l'adapter au monde moderne. Cependant il lui demanda aussi d'abandonner le KENJUSTU qu'il avait appris auparavant, chose qu'il ne fera pas puisque qu'il continuera à l'étudier et plus tard il l'inclura dans le DAYTO RYU AIKIBUDO.

Lorsque SAIGO TANOMO mourut, SOKAKU TAKEDA créa le DAYTO RYU (École du Grand Est), il parcouru le monde est forma 30 000 élèves dont : MORIHEI UESHIBA fondateur de l'AIKIDO moderne et MINORU MOCHIZUKI fondateur du YOSEIKAN et élève de JIGORO KANO (fondateur du JUDO). Il fit de son troisième fils TOKIMUNE TAKEDA son héritier pour l'enseignement de son art.

On dit que SOKAKU TAKEDA fut un des derniers samouraï du Japon ancien et le premier maître d'art martiaux aux sens moderne.

Sources : www.aikibudo.com et Wikipedia

Maître Takeda Tokimune (1915 -1993) :


Troisième fils de SOKAKU TAKEDA, il reçoit l'enseignement direct en DAITO RYU AIKI JUJUTSU et KENJUTSU de son père et devient son héritier pour représenter son art. Il fait carrière dans la police puis en 1953 il ouvre son premier dojo, depuis une soixantaine existent au Japon. Continuant l'oeuvre de son père, il ouvre les portes de son enseignement aux étrangers dont Me ALAIN FLOQUET, ainsi le DAITO RYU AIKI JUJUTSU se diffuse dans le monde entier.


Maître Ueshiba Morihei (1883 -1969) :


Me UESHIBA est né en Décembre 1883 prés de Kyoto au Japon, il étudie d'abord le Ju Jitsu ancien et le Ken Jutsu; Il s'engage dans l'armée et après avoir fait la guerre contre la Russie, il fait partie d'un groupe de volontaires partie pour repeupler Hokkaido. Il rencontre alors Me Sokaku TAKEDA, qui en fait son disciple en DAITO RYU.

En 1926 son nom commence à être connu, Jigoro Kano envoi ses élèves pour se former auprès de Me UESHIBA dont Me SUGINO et Me MOCHIZUKI qui devint son principale assistant.

En 1931, Me TAKEDA le reconnais comme maître étant digne de retransmettre son art : le DAITO RYU AIKI JUJUTSU.

Les différents événements qu'il vécu lui donnèrent une vision pacifique du Budo (art de la guerre), en effet l'important n'était pas de vaincre mais de préserver la paix et le développement de chacun.

En 1942, pendant la seconde guerre mondiale, il se retire loin de Tokyo dans le sanctuaire actuel de l'AIKIDO et décide de nommer son art AIKIDO aujourd'hui connu de tous et pratiqué sur les cinq continents.

Sources : www.aikibudo.com et Wikipedia

Maître Mochizuki Minoru (1907 -2003) :





MINORU MOCHIZUKI fut l'éléve direct de JIGORO KANO (Judo), MORIHEI UESHIBA (Aikido) et GISHIN FUNAKOSHI (Karaté Shotokan).

Haut gradé dans plusieurs disciplines tels que l'AIKIDO (10° dan), le JUJUTSU (9°dan), le Judo (8° dan)... Il pense que les arts martiaux sont dénaturés par la séparations des différentes disciplines et leur utilisation à des fin sportives.

Il s'attacha donc a récupérer les techniques et à les rassembler dans son dojo qui portera aussi le nom de sa discipline le YOSEIKAN.

Suite à un voyage de Me MOCHIZUKI en France, le Judoka Jim Alcheik entreprit de le suivre au Japon pour recevoir son enseignement, chose qu'il fit pendant trois ans; Me Floquet fut ensuite son élève.

Part la suite, Jim Alcheik étant tragiquement décédé dans un accident, Me Floquet fut reçu fréquemment au Japon par Me MOCHIZUKI pour recevoir son enseignement.

A la fin de sa vie, il vécut en France avec son fils et mourut en Mai 2003 prés d'Aix en Provence.

Sources : www.aikibudo.com et Wikipedia

Maître Sugino Yoshio (1904 -1998) :


Me Sugino débute sa « carrière » dès son enfance en s'initiant au ken Jutsu, très vite il étudie le Judo et devint haut gradé.

Comme Me MOCHIZUKI il fit partie des élèves de Me Kano qui reçurent l'enseignement des maîtres du KATORI SHINTO RYU. Enthousiasmé par cet art il fut le disciple de Me SHIINA pendant une dix aine d'années. Il pratiqua aussi AIKIJUJUTSU du DAITO RYU avec Me UESHIBA et le YOSHINKI RYU JUJUTSU avec Me KANAYA MOTOAKI dont il fut nommé Kyoshi.

Me Floquet le rencontra en 1982 après un perfectionnement et une représentation devant le Soke du KATORI SHINTO RYU : M. IIZASA YASUSADA, Me SUGINO fut autoriser a nommer Me Floquet représentant du KATORI SHINTO RYU en France.

Me SUGINO vint de nombreuse fois en France pour enseigner, il participa même à la nuit des arts martiaux en 1995 où il reçu une ovation du public conquit par son style et sa vitalité malgré ses 91 ans.

Sources : www.aikibudo.com

Comments